3 avr. 2014

Bilan des lectures du mois de mars

En ce moment, je n'arrive pas à consacrer du temps à ce blog, c'est pas très bien... Je vais essayer de m'y remettre un peu, mais je crains que cela ne va pas être facile !
En tous cas, faisons le bilan des dernières lectures !

Je me suis lancée à fond dans des romans assez faciles à lire (pas mal de jeunesse de ma PAL), pas plus de 3 jours de lecture par bouquin, c'est un bon rythme.
James et la grosse pêche, Roald Dhal (livre de la P.A.L.)
Charlie et la chocolaterie, Roald Dhal (livre de la P.A.L.)
Les chemins secrets de la liberté, Barbara Smucker (livre de la P.A.L.)
Enquête au collège, Jean-Philippe Arrou-Vignod  (livre de la P.A.L.)
Le plus petit baiser jamais recensé, Mathias Malzieu
Nos séparations, David Foenkinos
Les cœurs autonomes, David Foenkinos
Les 3 premiers tomes du cycle de Narnia, C. S. Lewis (livres de la P.A.L.)
 
 Et quelques bd toujours avec une très bonne surprise (le Powell).
Le vent dans les cimes, Eric Buche et Christian Perrissin
La trilogie Le bibendum céleste, Nicolas de Crécy
L'entrevue, Manuele Fior
Victor Hugo, aux frontières de l'exil, Gil et Paturaud
Skandalon, Julie Maroh
Homeland directive, Robert Venditti et Mike Huddleston
Swallow me whole, Nate Powell

Pas de grande lecture marquante, mais 7 livres de la PAL en moins ! Yeah !


27 mars 2014

30 ans de Monsieur Moutarde : carnet de chèques

Je continue toujours sur ma lancée des 30 ans de Monsieur Moutarde. Cette fois-ci, j'ai créé un petit carnet de chèques, avec 30 propositions de sorties ou d'activités à faire avant un an. Dans les propositions, on peut trouver une sortie au cinéma, se faire livrer un repas à l'appart, partir en voyage à l'étranger... Bref, du pas très original, sinon ce ne serait pas possible de tout faire ! 

Pour la réalisation, je suis partie sur une thématique Art Nouveau, et voici le résultat !






Typographie du titre "Art nouveau caps" et typographie de la liste "Times new vespasian", papier épais déjà coloré sur lequel j'ai imprimé un motif art nouveau trouvé sur internet, et pour le motif "rouge", c'est tout simplement à partir d'un scan d'une feuille de scrap. Et j'ai fabriqué aussi la petite boîte pour tout ranger.


20 mars 2014

Crème brûlée abricot érable

CRÈMES BRÛLÉES AU SIROP D’ÉRABLE & ABRICOT

Voici une petite recette très sympa pour changer de la crème brûlée traditionnelle, et comme les beaux jours reviennent, il est est déjà temps de réfléchir à ce qu'on va faire avec ces charmants abricots ! Enjoy !



Pour 4 personnes

Préparation : 20 min, Cuisson : 50 min

Ingrédients :
* 4 jaunes d’œufs
* 40 cl crème liquide
* 80 ml sirop d'érable
* 2 gros abricots
* cassonade



Dans un saladier, verser les jaunes d’œufs et le sirop d'érable. Fouetter énergiquement. Ajouter la crème liquide. Fouetter de nouveau. Réserver cet appareil. Couper les abricots en 2. émincer finement en éventail les 4 demi-abricots. Les déposer délicatement au fond des cocottes. Verser par-dessus l'appareil à crème brûlée. Laisser cuire les cocottes, sans couvercle, pendant 50 minutes dans un four préchauffé à 100°C. Laisser bien refroidir. Saupoudrer à la dernière minute, les cocottes d'une fine couche de cassonade. Caraméliser à l'aide d'un chalumeau ou éventuellement d'un fer à crème brûlée.





16 mars 2014

J'ai la folie du granola !

Je ne sais pas pourquoi, mais à une période, j'ai eu envie de faire mon granola maison.Ça m'a pris comme ça et ça m'a presque obnubilée (du genre, c'est meilleur pour la santé et tu n'auras plus faim en arrivant au boulot, blablabla...). Et puis sur les blogs, j'ai vu plein de recettes sympas qui m'ont donné envie...




MON GRANOLA A MOI (il me parle d'aventures...)



Le premier conseil pour avoir un bon granola, c'est d'avoir un bon magasin bio pas très loin de chez soi. Et c'est mon cas !


Le deuxième conseil, c'est d'être curieux et de ne pas avoir peur de faire des tests (bonne habitude qui m'a fait découvrir plein de très bonnes choses, comme les azukis).


Ma liste d'ingrédients : 
* 250 g de flocons d'avoine (petits ou gros, c'est selon)
* environ 60 g d'amandes entières
* 50 g de graines de lin brun
* 50 g de cranberries séchées
* 2 cuillères à soupe de sirop d'érable
* 2 cuillères à soupe de sirop d'agave
* 50 g de beurre
* cannelle en poudre


Le but étant de trouver la perfection, j'ai remplacé par la suite les graines de lin brun par des graines de tournesol (trop bon) et j'ai rajouté des flocons de quinoa soufflé (mouais, bof...). Et j'ai très envie de mettre d'autres fruits séchés (abricots, figues) et des pépites de chocolat.


Mode d'emploi : il faut mélanger bien ensemble les flocons d'avoine, les graines de lin brun et les amandes. Il faut ensuite faire fondre le beurre, y rajouter le sirop d'érable et le sirop d'agave. Bien mélanger pour que les liquides soient homogènes. Ensuite, il faut ajouter les liquides aux flocons et bien touiller pour que tout soit bien mélangé (partie la plus délicate). Ensuite, je fais cuire à four chaud à 180°C pendant une dizaine de minutes, le tout bien étalé sur une plaque. A ce moment, je remélange tout sur la plaque, et je poursuis la cuisson encore une dizaine de minutes pour que tout soit bien doré. Ensuite, je mets dans mon pot, je rajoute les cranberries et de la cannelle.
Voilà, c'est tout simple et c'est tout bon !


3 mars 2014

Mes lectures du mois

C'est un petit mois de février, alors résultat des courses : 

En bande dessinée, du très bien et un surtout pas bien (le Sfar-Bagieu) :
Les trois tomes de Légende de la garde de David Petersen (aussitôt rentrés dans la PAL, aussitôt sortis)
TMLP, Gilles Rochier
Terre Neuvas, Chabouté
Le grand mort tome 4 de Loisel, Djian, et Maillé
Silex and the city tome 4 de Jul
Période glaciaire de Nicolas de Crécy
Le viandier de polpette tome 1 de Milhaud et Neel
Amorostosia de Cyril Bonin
Star of the stars, Bagieu et Sfar
Hôtel particulier de Guillaume Sorel
Pawnee, Patrick Prugne

Un seul documentaire que j'ai lu car j'avais de l'attente en gare :
La femme parfaite est une connasse des sœurs Girard 

Pas beaucoup de romans, car je suis restée un peu coincée avec le roman roumain, j'ai enchaîné après sur des trucs plus légers à lire :
Siméon l'ascenseuriste, Petru Cimpoesu
Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi, Mathias Malzieu
Métamorphoe en bord de ciel, Mathias Malzieu

Une seule rentrée dans la PAL, un guide de l’Ecosse (parce que c'est bientôt le Salon du livre...)



Lecture : La quête de l'oiseau du temps, t.1, Le Tendre & Loisel

La quête de l'oiseau du temps, t.1, La conque de Ramor Le Tendre & Loisel
Dargaud, 2005, 48 p.
9782205048001

Pelisse, fille de Mara la sorcière, vient chercher le chevalier (vieillissant) Bragon. Le but est de récupérer un objet (la conque) afin d'éviter le retour d'un être malfaisant. Pelisse et le chevalier s'envolent en direction du pays des 7 marches.

Une série de fantasy qui commence sur les chapeaux de roue. Les personnages sont un peu clichés, mais ils sont savoureux. La poitrine de Pélisse est incroyable, elle va devenir un effet humoristique, son côté sexy va bien servir le reste de l'histoire. Il y a beaucoup d'humour. Il y a du rythme. Je suis un peu surprise par la facilité avec laquelle ils arrivent à leurs fins (même s'il y a quelques rebondissements). Un nouveau personnage assez mystérieux se joint à eux. Je ne suis pas très fan du dessin, a un côté vieillot. Reste à lire la suite !



Retrouvez les chroniques des autres bd de Loisel : Magasin général et Le Grand mort

Lecture : Papiers découpés, M. Wagner

Papiers découpés, Michèle Wagner
Dessain et Tolra, 2012, 78 p., 11,90 €
978295003393

Un livre pour faire des cartes, des décors de table ou dans la maison. Le principe est simple, découper des zones sur un dessin. Il y a les gabarits en fin d'ouvrage, mais les pages d'explication pour chaque création ne sont pas forcément nécessaire (puisqu'il suffit de couper les zones grisées). On aurait pu réduire le livre à l'introduction explicative (comment faire, le matériel et les gabarits). Ce livre peut donner de bonnes idées, mais n'est pas indispensable non plus.


Lecture : Le petit chaperon rouge, C. Perrault & C. Sourdais

Le petit chaperon rouge, Charles Perrault et Clémentine Sourdais
Hélium, 2012, 13,90 €
9782330012335

Le petit chaperon rouge va voir sa grand-mère, en chemin elle croise un loup bien gentil...

Encore une adaptation du conte de Perrault. Ici, il n'y a pas beaucoup de texte, juste l'essentiel pour comprendre l'histoire. Ce qui est bien, c'est la fin car il n'y a pas de chasseur, personne n'est sauvé. L'attrait principal de ce livre est la mise en forme. Le livre est en accordéon et découpé. Les graphismes sont assez simples, enfantins. Les couleurs sont limitées au rouge, noir, blanc et gris. Et il y a beaucoup de découpe. On peut même jouer avec les ombres. J'ai beaucoup aimé la scène où le loup mange la grand-mère. C'est un très chouette livre pour les petits et les plus grands !





27 févr. 2014

30 ans de Monsieur Moutarde : La liste d'amis

Encore une nouvelle liste pour les 30 ans de Monsieur Moutarde, j'ai demandé à un couple d'amis. Ces amis (en manque d'inspiration ou fortement alcoolisés au moment de la rédaction) ont surtout listé des noms de cocktail, dont certains font un peu peur !




J'ai "habilement" collé des ronds de feutrine sur tout le bord de la feuille, avec les initiales des amis. Et j'ai utilisé le verso d'un papier cadeau pour avoir ce joli papier doré.
Typographie du titre "Janda sparkle & shine", typographie de la liste "Go boom".


24 févr. 2014

Lecture : Paul au parc, M. Rabagliati

Paul au parc, Michel Rabagliati
La Pastèque, 2011, 143 p.
9782923841052

Paul est un jeune adolescent, c'est le temps des premiers amours, de la découverte du scoutisme, de sa vocation de dessinateur, de l'amitié. Sans oublier la famille.

C'est un très bel album sur un adolescent qui se découvre et se forme. On sent un réel attachement pour les protagonistes de la part de l'auteur. Il y a beaucoup d'humour, c'est très drôle et léger. Mais parfois l'histoire est grave, voire violente et Rabagliati traite ces événements avec une grande justesse, de la délicatesse et de la pudeur. On aimerait bien savoir à quel point l'album est autobiographique. C'est un album choral, car on ne voit pas que Paul  et les autres personnages sont largement mis en valeur. Beaucoup de sujets sont abordés, c'est dense (amour, amitié, politique, famille...) C'est une belle histoire avec beaucoup d'humanité.



Retrouvez la critique de Paul à Québec du même auteur ! 
 

Lecture : Blast, t.3, M. Larcenet

Blast, t.3, La tête la première, Manu Larcenet
Dargaud, 2012, 204 p., 22,90 €
9782205071047

L'interrogatoire se poursuit, les deux policiers veulent parler de Carole. Polza reprend donc le récit de son errance, les maison squattées, les agressions, le séjour en hôpital psychiatrique et la rencontre avec Carole.

L'ambiance est toujours glauque, dure et violente. Larcenet nous montre vraiment sa part de noirceur dans cette série. L'histoire avance doucement, mais on ne s'ennuie pas. On découvre aussi que Polza est une victime, même si c’est un marginal. Maintenant qu'on connaît Carole, on a du mal à imaginer comment Polza pourrait lui faire du mal. Il est assez dangereux surtout avec ses abus d'alcool et de médicaments. Le dessin est toujours aussi magnifique (cela change des autres séries de Larcenet), il y a de très beaux lavis. Il y a aussi des collages, des dessins d'enfants et d'autres dessins en couleurs très effrayants. Il y a beaucoup de dessins d'animaux aussi. Cette lecture fait entrer dans un monde effrayant et fascinant, où la folie des hommes n'est jamais loin.
 

Retrouvez la critique du Retour à la terre du même auteur !

Lecture : Broderies, M. Satrapi

Broderies, Marjane Satrapi
L'Association, 2005, 15 €
9782844140955

Un groupe de femmes, la grand-mère, la mère, la fille, les tantes et les voisines. Autour du samovar, elles se racontent leurs vies, leurs secrets, leurs amours et sexualité.

Ah, les femmes n'ont pas leur langue dans leur poche ! Dans un pays fermé comme l'Iran, on se rend compte que les femmes ne sont pas gourdes, elles sont indépendantes, intelligentes et maîtres de leur sexualité. La preuve, elles peuvent divorcer et se marier même 3 fois. Ce qui les préoccupe, c'est l'éternelle question entre le mariage de raison (avec une vie en Europe et un époux riche) et le mariage d'amour, elles ne sont pas toujours d'accord. C'est un moment de partage entre femmes, en buvant le thé, pendant que les maris font la sieste. D'ailleurs, on ne les voit quasiment pas. C'est un petit format, dessin en noir et blanc, avec une forte présence du noir (cheveux, yeux, vêtements). A lire pour les fans de Satrapi.



20 févr. 2014

boulgour petits pois lardons

BOULGOUR & PETITS POIS & LARDONS


Ingrédients :
150 g boulgour
100 g lardons
150 g petits pois
sel, poivre


Dans une sauteuse, faire suer les lardons jusqu'à ce qu'ils dorent. Ajouter le boulgour, mélanger et laisser dorer à feu doux en remuant pendant 3 min.  Ajouter 200 ml d'eau chaude et cuire 10 à 12 minutes à feu doux en remuant de temps en temps. Cuire les petits pois. Tout mélanger, saler et poivrer.


Voici une petite recette bien sympa et rapide, qui permet d'ajouter un ptit truc en plus au boulgour !


17 févr. 2014

Lecture : Kaamelott, A. Astier & S. Dupré

Kaamelott, t.1, L'armée du Nécromant, Alexandre Astier & Steven Dupré
Casterman, 2006, 48 p.
9782203370159

Comme d'habitude c'est le bordel à Kaamelott. Là, ce sont des morts-vivants qui atteignent la forteresse, semant le trouble et la panique. Arthur décide donc de former une équipe pour trouver l'origine du trouble.

Bof bof... Les dialogues sont fidèles à la série télé, mais peut-être trop car là le rendu est totalement plat. L’histoire permet de faire des choses plus extravagantes que dans la série (une armée de morts). Le dessin n'est pas top, certains ressemblent bien aux acteurs, d'autres moins. Il y a aussi quelques problèmes avec les yeux. La série télé est bien mieux.



Lecture : Le goût des pépins de pomme, K. Hagena

Le goût des pépins de pomme, Katharina Hagena, lu par Cachou Kirsch
Audiolib, 2012, 1 cd mp3, 7h30
9782356412584

Iris revient à Bootshaven pour l'enterrement de sa grand-mère Bertha. Mais là, elle apprend qu'elle est l'héritière de la maison familiale. Elle ne sait pas ce qu'elle va faire.

C'est un petit roman léger, qui marie le grave et l'humour dans un bon équilibre. Le grave : la maladie de Bertha, la mort de Rose-Marie. L'humour : Max, les caractères fantasques des tantes. On suit le parcours de 3 générations de femmes, qui ont eu des parcours très différents. Iris passe ces quelques jours dans la maison, et plus elle reste, plus elle se souvient des événements. Il y a de nombreux flash-back. Et ses rencontres, avec Max, avec l'ancien instituteur, lui en rappellent d'autres. Les hommes sont moins présents que les femmes. Toutes les familles ont de lourds secrets, comment vivre avec ou les nier. Un roman sur la famille, le passé, mais pas que, puisque Iris arrive à aller de l'avant et trouver ce qu'elle veut.